Expo “Sous les graviers l’histoire”

Affiche de l exposition "sous les graviers l histoire" à l écomusée de Pierre de Bresse

A travers cette exposition, l’Inrap et l’Ecomusée de la Bresse bourguignonne invitent le public à approcher d’un peu plus près les étapes d’une fouille archéologique préventive, les ficelles du chantier et la richesse du passé de Pierre de Bresse. Les nombreux aménagements réalisés chaque année sur le territoire national donnent chaque fois une occasion précieuse aux archéologues d’aller à la recherche de notre histoire et de mettre au jour, avant que le présent ne prenne sa place, les traces d’occupation des hommes du passé.

Comment vivait-on en Bresse à l’Âge du Bronze, comment enterrait-on les défunts à la période gauloise ? Que nous apprennent les vestiges laissés par nos ancêtres sur leurs modes de vie ? Comment étudie-t-on le mobilier archéologique et grâce à quels spécialistes ? Autant de questions auxquelles l’exposition tentera de répondre, en aiguisant la curiosité des grands mais aussi des plus petits, qui pourront suivre le personnage Tip-taupe et ainsi découvrir les secrets de l’archéologie préventive…

Le vendredi 26 janvier 2018 à 16h30, une visite de l’exposition animée par Sébastien Chevrier, archéologue sera proposée. Uniquement sur réservation et dans la limite des places disponibles. Gratuit.

Dans le cadre du label Aventures mômes, nous proposerons un atelier fibule et un atelier modelage pendant les vacances d’hiver 2018. Sur réservation, 6€ par personne.

– Atelier fibule le mercredi 21 février 2018 à 15h00 : Petits et grands deviennent orfèvres et réalisent une véritable fibule gallo-romaine, ancêtre de nos broches actuelles. Lors de cet atelier, il leur sera expliqué l’histoire de cet objet, star de la penderie de nos ancêtres !

– Atelier modelage le mercredi 7 mars 2018 à 15h00 : Depuis plus de 10 000 ans, les hommes fabriquent des objets en argile : vases, pots, assiettes… C’est à votre tour de vous lancer dans la réalisation d’un objet décoratif en empruntant les gestes de nos ancêtres gallo-romains mais avec une touche créative d’aujourd’hui. Nul doute que cet objet intriguera nos archéologues du futur !